The Hacker Wars - Sous-titres français # Anonymous en France

The Hacker Wars - Sous-titres français

vendredi 11 septembre 2015

The Hacker Wars « Hackers en guerre » est disponible en français.

A la demande de la réalisatrice Vivien Lesnik Weisman, nous avons accepté sans réserve de participer a ce projet de documentaire par solidarité avec nos camarades emprisonnés au États-Unis. Notre contribution fût modeste avec quelques images vidéo et une quinzaine de montages photos qui mettent en scène Jeremy Hammond, Barrett Brown et l’infâme traître « Sabu ». C’est sur le réseau « IRC AnonOps » (pour Anonymous Operations) que nous les avons côtoyé, avant la grande vague d’arrestations qui a frappé le mouvement en 2011. Et c’est grâce au remarquable travail d’« HelloDie » que le film de Vivien est aujourd’hui disponible en français. Elle avait déjà collaborée en 2011 avec le magazine en ligne "OWNI.fr" pour traduire un article de l’anthropologue américaine Gabriella "Biella" Coleman, spécialiste reconnue des Anonymous.

« Anonymous, du lulz à l’action collective » dans cet article fleuve initialement paru en anglais, "Biella" Coleman synthétise ses découvertes et ses analyses sur le mouvement Anonymous.

« Hackers en guerre » Durée : 91 min. Réalisatrice : Vivien Lesnik Weisman.

Présenté à New York au « Village East Cinema » dans la quartier de Manhattan le 17 octobre 2014, le film de Vivien Lesnik Weisman est un documentaire qui met en lumière les mauvais traitements, la persécution et l’intimidation que subissent les Hackers et les Activistes par le gouvernement des États-Unis.

Avec les analyses pertinentes de deux journalistes lauréats du prix Pulitzer, Glenn Greenwald et Chris Hedges, du lanceur d’alerte Thomas Drake (NSA / National Security Agency), « The Hacker Wars » retrace les étapes qui nous mène des coins les plus troubles de l’Internet à l’ombre pesante de la censure jusqu’au spectre d’une condamnation à plus d’un siècle de prison.

Ces hacktivistes sont les rock stars, les héros populaires de l’internet d’aujourd’hui.

Partez à la rencontre d’Andrew Auernheimer alias « weev », troll invétéré et détesté, membre du groupe d’experts en sécurité informatique « Goatse Security. » Il est responsable de la publication d’une faille de sécurité dans le système d’information d’AT&T. « Goatse Security » avait révélé la faille à « Gawker Media » après en avoir informé AT&T et publié les données de 114 000 utilisateurs d’iPad, parmi lesquels des célébrités, le gouvernement américain et les forces armées des États-Unis. « weev » a été condamné à 41 mois de prison.

Barrett Brown, journaliste et porte-parole auto-proclamé et controversé du collectif Anonymous. Barrett 33 ans, fait face à 105 ans de prison pour avoir rendu public des informations révélées par les intrusions épiques de Jeremy Hammond. Le procès de Barrett Brown a mobilisé les défenseurs de la liberté de la presse aux États-Unis.

Jeremy Hammond alias « Anarchaos » sur le réseau "AnonOps" était classé numéro un dans la liste des cyber-criminels recherchés par le FBI. Jeremy est accusé de s’être introduit illégalement en décembre 2011 au sein des systèmes d’information de « Stratfor », une entreprise privée américaine spécialisée dans le renseignement. Les 5 millions de courriels récupérées par Jeremy sur les serveurs de « Stratfor » ont été publiés par WikiLeaks le 27 février 2012 sous le nom de code « The Global Intelligence Files ». Jeremy Hammond purge actuellement une peine 10 ans dans une prison fédérale.

Le quatrième personnage est « Sabu », Hector Xavier Monsegur qui a trahit ses camarades du réseau « IRC AnonOps » pour devenir un informateur du FBI. Infiltré au cœur des opérations, notamment contre Stratfor « Sabu » a dirigé l’unité cyber du FBI pendant 9 mois et est responsable de nombreuses d’arrestations au sein du collectif Anonymous. Il est la face sombre dans ce jeu d’espionnage et de trahison qui a réduit à néant le groupe "LulzSec" affilié à Anonymous.

Nous devons la totalité de la traduction française du film de Vivien Lesnik Weisman « The Hacker Wars / Hackers en guerre » à « HelloDie. » Les sous-titres sont mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Tor service caché - Onion.IRC #CgAn - Pour la liberté d'expression

Serveur Anonymous

Tor

Socks5

Nom de la machine

Port

SSL

CyberGuerrilla 9050 6dvj6v5imhny3anf.onion 6697
Tribute to Anonymous

Tribute to Anonymous

Bonjour Anonymous, je ne sais pas si ce message vous parviendra, j’espère, d’une façon ou d’une autre. Je suis un artiste peintre français dont le travail n’a pas forcement une (...)


Oksana Chatchko : mort d'une Femen romantique

Oksana Chatchko : mort d’une Femen romantique

Oksana Chatchko, cofondatrice des Femen et artiste peintre est morte à 31 ans. L’annonce de sa mort a été rendue publique par Inna Shevchenko, la leader actuelle en France du (...)


UBports fait vivre la version mobile Ubuntu Touch

UBports fait vivre la version mobile Ubuntu Touch

Fondation UBports - Ubuntu Touch, Open Source et confidentialité. Ubuntu Touch est un système d’exploitation mobile sécurisé, beau, gratuit et open source. Ubuntu Touch est la (...)


Free Speech, paroles libres

Free Speech, paroles libres

« Free Speech, paroles libres » au cinéma à Paris, le 24 juin. Venez débattre de la liberté d’expression lors de l’avant-première. L’Homme peut-il vraiment être libre sans une totale (...)


Join the resistance

Tor Service caché - IRC.CyberGuerrilla

Tor Socks5: 9050 - Host: 6dvj6v5imhny3anf.onion - Port: 6697 - SSL
Webchat #OpNewBlood
Tor protège votre vie privée - Des millions de personnes dépendent de Tor pour leur sécurité et la protection de leurs informations personnelles en ligne, comme les activistes, les journalistes et les opposants politiques.

Anonymous t-shirt

T-shirts store
T-shirt, sweat et veste à capuche
Tails
Tails est un outil de sécurité irremplaçable
Tor Browser
Tor Browser
Tor protège contre la surveillance
NordVPN
NordVPN
Protéger votre vie privée

Sécuriser votre connection internet.

Lire la suite Fermer