Anonymous Video Network since 2010
Français
English

Nombreux soutiens pour Anonymous à Nancy

Nombreux soutiens pour Anonymous à Nancy

lundi 9 novembre 2015

Tribunal de Nancy : Compte rendu de l’audience.

Trois camarades du Collectif « Anonymous », soupçonnés d’avoir attaqué des sites web institutionnels en décembre 2014 et janvier 2015, dont celui du ministère de la Défense pour protester contre la mort du militant écologiste Rémi Fraisse, ont comparu ce matin devant le tribunal correctionnel de Nancy (Meurthe-et-Moselle), où plus de 150 soutiens se sont rassemblés.

David Druart (alias ErcUn) 41 ans, Loïc Schneider (Boby) 20 ans, et Cédric Sibille (Seamymsg) 36 ans sont passibles de peines allant en théorie jusqu’à 10 ans de prison et 150.000 euros d’amende.

Les attaques pour lesquelles ils sont jugés sont de type « attaques par déni de service » (DDoS) : il s’agit de saturer les serveurs concernés, pour les rendre inaccessibles au public. C’est une simple manifestation numérique. Un blocus pacifique. Il n’y a aucun vol de donnée ni de destruction de l’infrastructure.

Actions contre « les grands projets inutiles et imposés » #opGPII.

« Si on interdit les manifestations numériques aujourd’hui, demain on va peut-être interdire les manifestations dans les rues », a déclaré un militant venu soutenir les accusés, masque des « Anomymous » sur le visage. « C’est un acte politique, c’est l’équivalent de se mettre devant la porte du conseil général de la Meuse avec une banderole et de bloquer quelques heures. C’est tout, ils n’ont rien fait d’autre », insiste Antoine Godinot, un militant écologiste de « Bure Stop », qui se bat contre le stockage souterrain de déchets nucléaires dans cette commune de lorraine.

L’opération #opGPII avait pour but de sensibiliser contre les « Grands Projets Inutiles et Imposés » tant en France qu’en Europe, dont le projet Cigéo à Bure.

« Pour moi, GPII est une démarche citoyenne. Le but n’était pas de détruire un site Internet ni de faire des dégâts, mais simplement de manifester en rendant le site inaccessible », a déclaré à la barre David Druart.

« C’est une nouvelle façon de manifester, d’exercer une pression citoyenne. »

Selon l’avocat de Loïc Schneider, Me Ambroselli, les sites attaqués sont des « sites vitrines destinés à l’information du public » et ne contenaient pas de données confidentielles. Il s’agit là tout simplement d’un « moyen moderne de militantisme », qui n’a causé « aucun dommage ».

« Ces attaques, il faut vraiment les relativiser, elles ne sont pas si incroyables que ça », a réagi Loïc Schneider à l’AFP. « Ce n’est pas du piratage, c’est une action de contestation comparable en DDOS (déni de service) à une manifestation, un blocus d’université. »

Pour l’avocat de Cédric Sibille, Me Vallée, « il y a une disproportion entre les poursuites engagées et la réalité de l’attaque. » Cela ouvre le champ aux discussions. « Est-ce politique ? Pour museler la parole ? On peut se poser la question ».

« Une peine de principe, symbolique »

« Peu importe le but politique ou citoyen qui était recherché par les prévenus », estime la procureur adjointe, Virginie Giard. « Ils ont franchi la ligne jaune de l’illégalité ».

Elle a requis de 4 à 6 mois de prison avec sursis pour Loïc Schneider, David Druart, et de 8 à 10 mois avec sursis pour Cédric Sibille qui ne s’est pas présenté au tribunal. Les avocats de la défense Me Pereira, Vallée et Ambroselli, ont fait feu de tout bois pour obtenir la relaxe.

La décision a été mise en délibéré au 23 novembre.


Procès Anonymous à Nancy

RTL + Magnum La Radio + France Info

ErcUn, Boby et Seamymsg, trois hacktivistes du collectif Anonymous, soupçonnés d’avoir attaqué des sites web institutionnels comparaissent devant le tribunal correctionnel de Nancy. Témoignage d’un Anon et réaction de Me Ambroselli avocat de Loïc Schneider.

Maître Vallée avocat de Cédric Sibille alias « Seamymsg »

Rien ne permettait de manière certaine de rattacher « Seamymsg » aux actions puisqu’il n’était que modérateurs sur des IRC. Il est vrai que sur dénonciation il a lui a été affecté un rôle bien différent de celui que l’enquête avait permis d’établir....

Guide de bonnes pratiques

Libertés numériques - Guide de bonnes pratiques à l’usage des DuMo. Trop compliqué ! pas l’temps. (...)

Trois défis pour le web, selon son inventeur

Aujourd’hui, le monde fête le 28e anniversaire du World Wide Web. Nous publions une tribune de (...)

Freezone – Spécial OpenHardware

En octobre 2016, l’Open Source Hardware Association a lancé une certification qui va permettre (...)

Histoires de résistance avec Gianluca Costantini

Gianluca Costantini, artiste et activiste « Tout est Art, tout est politique. » Gianluca (...)

Héros du peuple, Ennemis d’État...

Jeremy Hammond
Jeremy
Matt DeHart
Matt
Martin Gottesfeld
Marty
Barrett Brown
Barrett
Higinio Ochoa III
Higinio
Ryan Ackroyd
Ryan
Jake Davis
Jake
Christopher Weatherhead
Christopher
Jon Cowden
Jon
John Anthony Borell III
John
Raynaldo Rivera
Raynaldo
Fidel Salinas
Fidel

Certains de nos camarades sont maintenant en prison, condamnés à de lourdes peines. Ils ont besoin de votre soutien...

Afficher votre soutien en portant un t-shirt

Qualité et impression haut de gamme

J'en veux un!

Bitcoin

Faire un don en Bitcoin

Bitcoin Wallet: 1C4eHds1wUHwgYHYyQGCaonAhPwgZS8haP

Bitcoin


Soutien au Collectif CyberGuerrilla

A propos de CyberGuerrilla AnonNexus: protection de la vie privée.

CyberGuerrilla qui est une plate-forme internationale de communication fréquentée par Anonymous depuis 2010 fournit des comptes de messagerie sécurisés et privés, accessible par IMAP ou POP. EJabber (serveur d'application XMPP), Messagerie instantanée (IM), ZeroBin (pastebin / forum de discussion où le serveur n'a aucune connaissance des données hébergées), Réseau Privé Virtuel (VPN), Cryptocat chat chiffré, Internet Relay Chat IRC + Webchat, Hébergement de site internet, EtherPad un éditeur collaboratif en temps réel basé sur le Web et Icecast un média pour faire du streaming,... Plus d'info

Bitcoin Wallet: 1Bhgvcsm3P59fSCLg5G6DSstpV4srk5JTy