Anonymous Video Network since 2010
Français
English

Juan Branco, avocat de WikiLeaks, gazé à Paris

Juan Branco, avocat de WikiLeaks, gazé à Paris

samedi 16 avril 2016

#NuitDebout : Juan Branco gazé par la police au pays des droits de l’homme..

Ex-assistant du procureur de la cour pénale internationale (CPI) et désormais conseiller juridique de Julian Assange, le fondateur de WikiLeaks, Juan Branco a été gazé par un CRS dans la nuit du 6 avril à Paris, boulevard Saint Germain.

C’est via la Quadrature du Net association qui se bat pour les libertés sur Internet, qu’il a fait la connaissance de Julian Assange devenu l’ennemi numéro 1 des États-Unis pour avoir révélé des documents confidentiels sur les méthodes opératoires de l’armée américaine en Irak. Une fois par mois, il rend visite à Julian Assange réfugié à l’ambassade d’Équateur à Londres « J’ai commencé à aider Julian et son équipe il y a trois ans. J’ai une spécialité en droit international qui les intéressait et j’ai une connaissance de la France qui leur est utile. »

Dans une lettre ouverte à François Hollande publiée par le quotidien « Le Monde » le 3 juillet 2015, Julian Assange avait demandé à la France de l’accueillir.

Julian Assange « La France accomplirait un geste humanitaire ».

En m’accueillant, la France accomplirait un geste humanitaire mais aussi probablement symbolique, envoyant un encouragement à tous les journalistes et lanceurs d’alerte qui, de par le monde, risquent leur vie au quotidien pour permettre à leurs concitoyens de faire un pas de plus vers la vérité. Elle enverrait aussi un signal à tous ceux qui, de par le monde, saisis par l’hubris, trahissent leurs valeurs en s’attaquant incessamment aux citoyens qui s’y refusent.

La France a longtemps été porteuse d’espérance et de singularité pour de nombreux peuples et individus de par le monde. Ses mythes nourrissent encore aujourd’hui bien des enfances. Mes liens avec ce pays ne sont pas seulement idéels. De 2007 jusqu’à la perte de ma liberté en 2010, j’y ai résidé. Nos structures techniques y sont encore installées.

Mon plus jeune enfant et sa mère sont français.

Je n’ai pas pu les voir depuis maintenant cinq ans, depuis que la persécution politique à mon égard a commencé. La situation présente leur cause d’immenses difficultés. J’ai dû garder leur existence secrète jusqu’à aujourd’hui dans le but de les protéger. J’ai aujourd’hui l’espoir que la situation et l’appui dont je bénéficie permettront de le protéger. Mon fils aîné, aujourd’hui adulte, et à ma mère, en Australie, subissent en effet encore aujourd’hui les conséquences de ma situation.

Les menaces de mort, le harcèlement, y compris venant de personnes ayant des liens avec l’appareil militaire états-unien, ont commencé au même moment qu’émergeaient les appels à mon assassinat. Ils ont dû changer d’identité et réduire leurs échanges avec moi.

  • Je ne souhaite plus subir cette situation. Je souhaite les retrouver.

L’Elysée a répondu dans un communiqué laconique, que la France ne donnerait pas suite à sa demande.

Juan Branco « C’est hallucinant de voir que l’Elysée a prétendu s’être livré à un examen approfondi d’une demande d’asile en seulement 45 minutes, en se fondant sur une manchette du « Monde » et tout ça alors que le président de la République est en Afrique »

« Je pense que la France n’est plus en mesure de prendre le moindre risque face aux Etats-Unis après les révélations sur la NSA, et c’est triste. »

Campagne populaire pour libérer Julian Assange #JA4me

Freezone – Spécial OpenHardware

En octobre 2016, l’Open Source Hardware Association a lancé une certification qui va permettre (...)

Histoires de résistance avec Gianluca Costantini

Gianluca Costantini, artiste et activiste « Tout est Art, tout est politique. » Gianluca (...)

Matt DeHart - Ma lettre pour Noël depuis la prison

Bonjour, c’est en réalité ma première lettre officielle de Noël, ce qui signifie que je deviens (...)

Kloud - Six mois de prison avec sursis

TGI de Paris « Opération GreenRight » Jugement du 28 septembre 2016. « Kloud » a finalement été (...)

Héros du peuple, Ennemis d’État...

Jeremy Hammond
Jeremy
Matt DeHart
Matt
Martin Gottesfeld
Marty
Barrett Brown
Barrett
Higinio Ochoa III
Higinio
Ryan Ackroyd
Ryan
Jake Davis
Jake
Christopher Weatherhead
Christopher
Jon Cowden
Jon
John Anthony Borell III
John
Raynaldo Rivera
Raynaldo
Fidel Salinas
Fidel

Certains de nos camarades sont maintenant en prison, condamnés à de lourdes peines. Ils ont besoin de votre soutien...

Afficher votre soutien en portant un t-shirt

Qualité et impression haut de gamme

J'en veux un!

Bitcoin

Faire un don en Bitcoin

Bitcoin Wallet: 1C4eHds1wUHwgYHYyQGCaonAhPwgZS8haP

Bitcoin


Soutien au Collectif CyberGuerrilla

A propos de CyberGuerrilla AnonNexus: protection de la vie privée.

Le collectif fournit des comptes de messagerie sécurisés et privés, accessible par IMAP ou POP. EJabber (serveur d'application XMPP), Messagerie instantanée (IM), ZeroBin (pastebin / forum de discussion où le serveur n'a aucune connaissance des données hébergées), réseau privé virtuel (VPN), Cryptocat chat chiffré, Internet Relay Chat IRC + Webchat, Hébergement de site internet, EtherPad un éditeur collaboratif en temps réel basé sur le Web et Icecast un média pour faire du streaming, Tor (Le Routeur Oignon)... Plus d'info

Bitcoin Wallet: 1Bhgvcsm3P59fSCLg5G6DSstpV4srk5JTy