Anonymous France

259 journalistes emprisonnés dans le monde

259 journalistes emprisonnés dans le monde

vendredi 16 décembre 2016

Près de trois quarts des journalistes incarcérées dans le monde entier sont accusées de crimes contre l’État.

Depuis 2001, les gouvernements ont exploité les lois sur la sécurité nationale pour faire taire les journalistes critiques qui couvrent les questions sensibles, telles que les insurrections, l’opposition politique et les minorités ethniques.

Il y a plus de journalistes en prison à travers le monde qu’en tout autre temps depuis que le Comité pour la Protection des Journalistes (CPJ) a commencé en 1990 à garder des traces détaillées, la Turquie compte près d’un tiers du total mondial, a constaté le CPJ dans son recensement annuel des journalistes emprisonnés dans le monde entier.

Au centre d’une répression en cours qui s’est accélérée après une tentative de coup d’État en juillet, la Turquie emprisonne à présent au moins 81 journalistes par rapport à leur travail, soit le nombre le plus élevé dans un pays, d’après les archives du CPJ. Les autorités turques ont accusé chacun de ces 81 journalistes - et des dizaines d’autres dont le CPJ n’a pas pu relier directement leur emprisonnement au travail journalistique - d’être engagés dans des activités antiétatiques.

En Turquie, la liberté des médias était déjà assiégée au début de 2016, les autorités arrêtant, harcelant et expulsant des journalistes et fermant ou reprenant les organes d’information ; le taux de violations de la liberté de la presse sans précédent a poussé le CPJ à lancer un journal spécial, « Turkey Crackdown Chronicle », en mars. Le rythme des arrestations a explosé après une tentative chaotique le 15 juillet 2016 d’évincer le Président Recep Tayyip Erdogan dans un coup d’état militaire.

Après la Turquie, les pires coupables en 2016 sont la Chine, qui a emprisonné la plupart des journalistes dans le monde au cours des deux années précédentes ; l’Égypte, où le total a légèrement augmenté à partir de 2015 ; l’Erythrée, où les journalistes ont longtemps disparu sans aucun processus légal dans le système de détention secret du pays ; et l’Ethiopie, où la répression des journalistes indépendants de longue date s’est approfondie ces derniers mois.

A lire - Asli Erdogan, sa lettre de prison
En savoir plus - La répression turque fait monter le nombre de journalistes en prison à travers le monde

Tor protége votre vie privée

Freezone – Spécial OpenHardware

En octobre 2016, l’Open Source Hardware Association a lancé une certification qui va permettre (...)



Moi, Barrett Brown, suis de retour

La Prison fut une expérience formatrice. Merci au Ministère de la Justice ! Il y a quatre ans, (...)



Qubes OS pour une sécurité maximale

Qubes OS « la sécurité par l’isolement. » le système d’exploitation qui vous protége même si vous avez (...)



Israël - Un boycott légitime

Pour le BDS universitaire et culturel de l’État d’Israël. L’idée même d’utiliser le boycott de la (...)


Afficher votre soutien en portant un t-shirt

Qualité et impression haut de gamme

Bitcoin

Faire un don en Bitcoin

1C4eHds1wUHwgYHYyQGCaonAhPwgZS8haP